Polarités des liaisons et échelle d'électronégativité

Activité. Polarité dans les liaisons chimiques


Document 1. Quand deux atomes différents sont liés par une liaison de covalence, un des deux atomes attire à lui le nuage électronique davantage que l'autre et crée une dissymétrie du nuage électronique. Cet atome porte une charge partielle positive, et par conséquence, l'autre, une charge partielle positive.


Exemple de composé polaire, l'eau, H2O. Les électrons des atomes d'hydrogène de l'eau sont fortement attirés par l'atome d'oxygène et sont en réalité plus proches du noyau de l'oxygène que de ceux de l'hydrogène. C'est pourquoi l'eau a une charge partielle négative en son centre (teinte rouge) et une charge partielle positive à ses extrémités (teinte bleue). (source).

Les charges partielles sont symbolisées par des "plus delta" ou "moins delta", delta représentant une valeur comprise entre 0 et 1.


Exemple de la liaison carbone fluor.

Le fait qu'un atome porte une charge partielle positive ou négative se prévoit par comparaison des valeurs d'électronégativité. Le tableau ci-dessous donne ces  valeurs pour les principaux éléments rencontrés dans les biomolécules.


.

Extrait de l'échelle de Pauling (source)

Dans une liaison, l'atome dont la valeur est la plus élevée porte une charge partielle négative. Par défaut, l'autre une charge partielle positive.


1. Vérifier à l'aide de la table que la liaison C-F est bien polarisée comme indiqué ci-dessus.

2. Proposer une répartition de charges ("plus delta" ou "moins delta") dans la molécule d'eau.


Document 2.  Plus la différence entre deux valeurs d'électronégativité est importante, plus la liaison est polarisée. On considérera que, pour une différence d'électronégativité inférieure à 0,4, la liaison n'est pas polarisée. L'existence de nombreuses liaisons polarisées dans une molécule lui confère un caractère polaire. A défaut, l'absence ou la compensation de ces liaisons polarisées pour des raisons géométriques donnent à la molécule un caractère apolaire.

Généralement, les molécules polaires s'associent ensemble, et les molécules apolaires aussi.


3. La liaison C-H est elle fortement polarisée ?

4. En déduire si la molécule de pentane de formule CH3-CH2-CH2-CH2-CH3 est polaire.

5. La molécule de pentane peut-elle, a priori, être soluble dans l'eau ?

Modifié le: vendredi 16 juin 2017, 15:05